Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

Pages

26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 05:01

 

départ PF2

 


Repost 0
Published by ISA - dans tahiti
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 04:33

Pour mes 42 ans (c'était il y a 7 mois, le temps passe trop vite), la famille m'a offert l'occasion de m'envoyer en l'air en réalisant un vol avec c3p, école de pilotage à Tahiti. Je me suis donc présenté un samedi matin ensoleillé du mois de mai. Accueilli par Antoine, pas de temps à perdre, nous voilà déjà dans l'avion (un Cessna 172) en train de rouler sur un taxiway. 

"Bon, c'est pas compliqué, pour décoller, tu mets les gaz à fond et vers 60 noeuds, tu tires en douceur sur le manche, tu vires direction Moorea et tu maintiens 2000 pieds" me dit-il.

"Euh...bon ben, c'est parti". 60 noeuds, je tire, l'avion monte et Moorea est déjà en face de nous. Les sensations sont agréables. Arrivé au dessus de Moorea, j'en profite pour réaliser des photos non sans avoir redonné le manche à Antoine. Ce n'est pas la première fois que je survole Moorea en avion ou en hélico et c'est toujours avec autant de plaisir que j'admire des paysages magnifiques. On en profite également pour survoler le lagon et l'océan d'où on peut apercevoir des dauphins et des tortues. Puis c'est le retour vers Tahiti.

"Pour l'atterrissage, c'est pas compliqué, tu maintiens 60 noeuds, tu vises le seuil de piste et tu descends en douceur. N'oublie pas l'arrondi" me dit-il.

"Euh... bon ben OK". La (longue) piste est devant moi, l'avion se pose après 1h15 de vol.

c3p

Voilà, c'est déjà fini. En tout cas, une très belle idée de cadeau d'anniversaire à renouveler!

Merci à Antoine, c3p et à la famille pour ce cadeau.

 

Repost 0
Published by ISA - dans tahiti
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 04:12

Eh oui, il n'y a pas que du soleil en Polynésie. D'ailleurs, on s'en doutait un peu. Comment un pays comme la Polynésie peut être aussi verdoyante? Depuis dimanche, plus  de soleil et il pleut par moment des trombes d'eau! Nous sommes pourtant en pleine sécheresse qui devrait durer jusqu'en décembre selon les météorologues. Cette eau qui tombe est la bienvenue car les pelouses, cultures et nappes phréatiques commencent à souffrir. Et puis nous ne sommes pas très loin de la saison des pluies qui doit commencer vers décembre jusqu'en avril-mai. 

Ce temps est annoncé jusqu'à samedi inclus (soit 7  jours d'affilés sans soleil, du jamais vu depuis qu'on est là). Armons nous de patience et espérons que le soleil revienne très vite qu'on puisse aller bodyboarder à Papenoo car l'amplitude des vagues grimpe, grimpe... . 

bof

Repost 0
Published by ISA - dans tahiti
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 04:57

Comme tous les ans depuis 13 ans maintenant, Teahupoo (situé dans le sud de l'île, là où la route s'arrête) a vu se dérouler du 20 au 31 août une des étapes du championnat du monde de surf, la Billabong pro.

 

billabong1

Sur 12 jours d'attente, 4 seulement étaient surfés, le check du matin par les organisateurs déterminait si la compétition aurait lieu dans la journée. A la maison, on piaffait d'impatience de savoir si le WE du 27-28 août serait surfable. Bonne nouvelle dès le mardi précédent, la météo annonce une forte  houle et des vagues de 5-6m pour le dimanche. Excellent! Dès le vendredi, planification de la journée: heure de départ, glacière, maillot de bain, on est prêt. Dimanche matin, 6h45: réveil et comme très souvent, le soleil est là et le ciel bleu aussi. Dernière vérif, c'est parti direction Teahupoo avec nos amis à 1h15 de route .


Le matin, après 1h00 de queue, nous voilà sur le bateau au plus près de la vague. C'est vrai qu'elle est impressionante mais pas de chance, nous ne verrons que deux surfers partir dans le tube (il faut dire qu'on est resté que 30 mn). Il est déjà midi et pique nique avec vue sur le spot au loin.

 

billabong3

L'après-midi, rebelote. Nous enbarquons à nouveau sur un bateau et là, grandiose! Pendant 50 mn, nous allons admirer une dizaine de départs sur le spot. Les vagues sont vraiment impressionantes et régulièrement, des surfeurs se blessent et/ou cassent leurs planches.

 

billabong2

Au passage, nous nous baignons dans les eaux chaudes de Teahupoo, Roland en profitera pour tomber délicatement et en souplesse dans l'eau sans en référer au Capitaine du bateau quelques minutes plus tôt! Le temps du retour approche déjà et comme d'habitude, nous nous retrouvons le soir autour d'une bonne table pour boire un apéro bien mérité.

Au final, c'est Kelly Slater qui gagnera cette année.

La Billabong pro, géniale !

 

billabong4

Repost 0
Published by ISA - dans tahiti
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 04:39

Pendant quelques jours a été amarré dans le port de Papeete l'Esperenza, un navire de l'association Greenpeace. De passage pour faire le plein en vivres et carburant, il est un des trois bateaux de la flotte Greenpeace. Il a été construit en 1984 dans les chantiers navals de Gdansk en Pologne (ville mondialement connue pour avoir portée l'espoir de liberté de tout un pays à travers son syndicat Solidarnosk, rappelez-vous) pour répondre à un besoin de navires anti-incendie de la Marine soviétique. Possédant également une capacité brise glaces, ce navire vogue sous les couleurs de Greenpeace depuis 2002 et est employé pour lutter contre la chasse à la baleine, la déforestation, etc.. . Il a quitté Papeete samedi 03 septembre pour une mission tenue secrète. Bon vent Esperenza!greenpeace.jpg

Repost 0
Published by ISA - dans tahiti
commenter cet article
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 20:36

Une des excursions intéressante à réaliser sur le fenua est la traversée de Tahiti de Papenoo à Mataiea soit 39 km environ.

la traversière-copie-1

Mais hors de question de s’aventurer seuls, nous partons avec Patrick Aventures. Nous voilà donc assis dans le 4x4 avec nos amis francs-comtois traversant Papeete tôt le matin (il est 8h00).


trav6

Arrivés à Papenoo (vous savez, là où on va régulièrement surfer et faire du body board), nous quittons la route de bord de mer au Pk 16,5 pour s’engager dans la vallée de Papenoo. Très vite, après avoir laissé quelques maisons sur le côté, la route ne devient praticable que par les 4x4. Nous sommes en pleine nature au fond de la vallée entourée de montagnes très abruptes d’où l’on peut apercevoir quelques cascades.

 

la traversière1

Notre guide effectue plusieurs arrêts pour nous faire découvrir la végétation (taro, arbre du Congo, etc…).  Après 18 km de montée, on atteint le relais de la Maroto juché sur un promontoire au cœur de l’ancien volcan et dominé par le mont Orohena (2 241 m, le plus haut sommet de Tahiti). Puis, il est temps de se rafraîchir, ce que nous faisons à une magnifique cascade (l’eau couleur verte est fraîche mais ça passe, n’est-ce pas Isa !).

 

la-traversiere3.jpg

Les sauts depuis la cascade se succèdent, les gosses s’éclatent ! Après avoir déjeuné au pied d’une autre cascade où même les grands profitent d’un toboggan naturel et après avoir taquiné les anguilles (surtout Alex), nous attaquons une piste de 4 km avec un dénivelé de 500 m (la route menace de s’effondrer à certains endroits, c’est rassurant pour le retour)  pour atteindre le col d’Urufaau (884 m).

 

la-traversiere5.jpg

La vue est à couper le souffle tellement on se sent petit face à cette nature grandiose, pure et majestueuse !

Nous traversons un tunnel et apercevons le lac Vaihiria. Mais nous ne descendrons pas plus loin car pour le moment, la piste traverse des terrains privés. Dommage ! Espérons que cette situation s’arrange dans les prochains mois.

 

la traversière2

Le retour s’effectue donc par le chemin inverse non sans s’arrêter en cours de route pour admirer d’autres points de vue.

Et le soir, un peu comme Astérix dans son village gaulois, nous nous retrouvons autour d’un bon barbecue à la maison. Bref, une journée bien sympathique sous le soleil évidemment !

Au cours de cette journée, Patrick nous apprend que les gendarmes recherchent un Américain de 50 ans disparu depuis plusieurs jours dans cette vallée. Quelques jours plus tard, il sera retrouvé vivant ayant erré pendant 17 jours. Initialement, il était parti 2-3 jours mais s’est vite perdu ; s’aventurer seul sans connaissance du terrain et sachant qu’aucune indication n’existe sur les sentiers est un pari risqué, la preuve !

Repost 0
Published by ISA - dans tahiti
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 00:06

les-jeux1.jpg

 

Comme chaque année à Tahiti, le WE du 14 juillet est consacré au Heiva tu’aro ma’ohi, rassemblement d’athlètes venus de toute la Polynésie et s’affrontant au cours de diverses disciplines telles que le lancer de javelot, le lever de pierre, la course de porteurs de fruits, etc… . Ce rendez-vous de sports et jeux traditionnels nous a permis de découvrir des pratiques ancestrales ou se côtoyaient habileté et force de la nature.

Par exemple, le lancer de javelot consistait à viser une noix de coco positionnée à l’extrémité d’un mât à environ 7 m du sol. Pendant 6 mn, les javelots fusent sans s’arrêter. Si tu manque de puissance et de précision,  tu auras du mal de gagner !

 

les-jeux-2.jpg

Le décorticage de cocos (si facile quand on le voit faire mais en fait…), le lever de pierres (80, 100 et 120 kg !) et la course des porteurs de fruits (avec sur les épaules deux régimes de bananes, soit environ 50 kg)  nécessitent de la force, de l’endurance et de la vitesse. La gent féminine participe également à ces épreuves.

Enfin, Alex n'est pas encore prêt pour participer auconcours de grimper de cocotiers tant les athlètes allaient vite !

 

les-jeux-3.jpg

Bien entendu, toutes ces épreuves se sont déroulées sous un soleil radieux (comme d'hab me direz-vous)!

Repost 0
Published by ISA - dans tahiti
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 22:10

En ce début de matinée dominicale, nous voilà sur les pentes qui mènent à l'Aoraï (altitude: 2066 m bien loin de notre Ballon d'Alsace natal). Le but est d'arriver au refuge Fare Mato (1403 m) situé à 2h30 de notre point de départ, casser la croûte en reprenant des forces puis redescendre tranquillement. La journée s'annonce belle, le soleil est là, les sacs sont chargé de victuailles (sans oublier les boissons évidemment), tout le monde a la pêche même si on peut voir au loin quelques nuages bien chargés. "Ce n'est pas grave, ils ne viennent pas dans notre direction" nous dit un membre du groupe sous couvert de l'anonymat.

 

mont-aorai1.jpg

On grimpe, on grimpe, on s'arrête pour se rafraîchir, on regrimpe et les nuages commencent à grimper avec nous... . Sauf qu'à un moment donné, les nuages grimpent plus vite que nous! Perception des K-Way (qui les a mis au fond du sac ???) ou des panchos puis déluge! Le refuge étant encore à une bonne heure de marche, demi-tour sous la pluie. On arrive aux autos trempés (comme si on sortait de la piscine) et là, le soleil est revenu. On en profite pour boire une petite bière bien méritée. Finalement, cette matinée se finit à la maison autour d'un barbecue.

 

mont aorai 2

On essaiera à nouveau de grimper sur les pentes de l'Aoraï en espérant atteindre cette fois le Fare Mato.

Repost 0
Published by ISA - dans tahiti
commenter cet article
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 22:39

 

 

Pour le dernier vendredi des vacances, Stéphane, en gentil petit papa, a fait la surprise aux garçons de les emmener au karting dans la vallée de Papenoo. Super, les garçons étaient trop contents, même Maxence a bien voulu en faire (au secours, il va neiger à Tahiti!). Maxence et  Alex ont roulé sur la piste baby avec des karts baby. Malheureusement, ils n'ont pas pu faire la course car un seul kart était disponible!!! Tous les autres étaient en réparation depuis....Belle lurette!!

Anthony a pu s'affronter à son père sur la grande piste, mais attention aux  sorties de route, aux freinages trop brusques et aux cailloux sur la route, le pourquoi du port de lunettes obligatoires. C'est une piste Tahitienne, n'oubliez pas! Mais justement en bonne tahitienne qu'était la gérante du karting, elle leur a offert 5 minutes de plus de course. Encore de nouvelles sensations qui leur plaisent et ce n'est pas fini....

 

karting.jpg

Repost 0
Published by ISA - dans tahiti
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 20:41

Comme toutes les îles du monde qui possèdent un port point d'entrée et de sortie de l'activité économique d'un pays, Tahiti accueille tout au long de l'année de nombreux navires aux vocations différentes: commerce, croisière, scientifique ou tout simplement privé. Le port de Papeete voit notamment passer des navires de croisière qui déversent leurs touristes en très grand nombre, touristes en majorité retraité et qui ne font pas forcément le bonheur des commercants selon leur dire. Tiens, comme c'est bizarre... . Régulièrement accoste également le Paul Gauguin qui effectue des croisières dans les îles de la Polynésie (c'est déjà pas mal vu sa superficie ). On y voit aussi des navires scientifiques chinois (activité scientifique qui peut recouvrir différents domaines...) mais également des navires de pêche (chinois pour la plupart) et plus rare, des bateaux écoles à voile de marine marchande.

Enfin, il existe toute une activité de plaisance située dans la marina de Punaauia.

Bref, tout un pannel de navires pour la plus grande joie des fanas de bateaux.

J'alimenterai régulièrement en photos le dossier bateaux.

 

bateaux-a-Tahiti.jpg

Repost 0
Published by Stéph - dans tahiti
commenter cet article