Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

Pages

1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 00:13

cartemaupiti.jpg

 

Pour nos vacances d'été (enfin, d'hiver plutôt), cap sur la 1ère étape de notre voyage: Maupiti, île située à 50 mn d'avion de Tahiti. Cette île paradisiaque est présentée comme le Bora Bora d'il y a 30 ans, c'est-à-dire sans les hôtels *. Et c'est vrai. Autre particularité  importante, Maupiti est une île à taille humaine: 11 km², route de ceinture de 9,6 km, 5 motus, 1200 habitants, 0 hôtel et 1 snack (le snack Tarona). Et c'est tout et c'est très bien ainsi.

Nous sommes accueillis à l'aéroport par Gérald, propriétaire avec son épouse Josée de la pension Poe Iti située sur le motu Tuanai où se situe l'aéroport. Que dire de cette pension? Que d'excellentes choses: les bungalows sont propres, les repas copieux et très bons, les propiétaires sont d'une gentillesse remarquable et nous racontent plein d'histoires sur Maupiti et d'autres îles de Polynésie. Enfin, Gérald (qui est aussi l'armateur du Maupiti Express) nous fait profiter de son bateau.

 

maupiti


Dès notre arrivée, nous attaquons l'ascension du Mont Teurafaatiu (380 m). En une heure, nous sommes au sommet mais la pente est raide, très raide. A un endroit proche du sommet, des cordes ont été installées pour poursuivre la grimpette. Isabelle et Max s'arrêtent là. Trop dangereux. Stéph, Tony et Alex continuent et arrivés au sommet, ils ne le regrettent pas: la vue est splendide!  

 

maupiti-copie-1.jpg

Après ses efforts, place au réconfort: nous déjeunons au snack de Maupiti. L'après-midi, nous voilà partis en vélo pour faire le tour de l'île. La traversière est difficile à monter, n'est-ce pas Maxou?  

 

maupiti-copie-2.jpg

Enfin, comme si cette journée ne devait jamais finir, nous allons au spectacle du mini Heiva de Maupiti en dînant à une baraque avec nos propriétaires. Vers 22h00, nous nous couchons pour un repos bien mérité.

Le lendemain matin, Gérald nous amène sur le lagon pour nager avec les raies mantas. Tous les matins, elles se présentent en ce lieu où des poissons viennent les nettoyer. Effectivement, nous plongeons et assistons alors à un spectacle fantastique et majestueux: les raies font des allers retours à des profondeurs de 8-10 m. Nous essayons de nous en approcher mais avons du mal à descendre à plus de 3m! De plus, elles sont très vite effrayées. Nous ne nous lassons pas de les regarder. Sans doute, ce moment restera un des meilleurs de notre séjour en Polynésie.

Le reste du séjour est consacré à la plage (celle située à la pointe Tereia est incontournable), à une rencontre avec un cardiologue en retraite de 75 ans  qui s'est mis au va'a depuis qu'il a croisé un requin tigre en nageant dans le lagon et à une course de va'a depuis le bateau de Gérald!

 

maupiti-copie-3.jpg

Bref, nous quittons Maupiti direction Raiatea avec des images plein les yeux!(voir l'album)

 

maupiti-copie-4.jpg


*: certains trouvent que Bora a été dénaturée par les hôtels. Ce n'est pas notre avis: l'île est restée sauvage et les hôtels construits s'intègrent très bien dans le paysage. Si Bora est dénaturée, que dire du bétonnage des stations balnéaires du sud de la France!

Repost 0
Published by ISA - dans Maupiti
commenter cet article