Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

Pages

30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 00:11

carte-copie-1

 

Pour notre premier séjour sur un atoll (cf l'article la Polynésie française, c'est quoi?), nous voilà partis direction Fakarava situé à 500 km à l'est de Tahiti. 2h00 plus tard (nous avons fait une escale à Rangiroa, autre atoll mondialement connu par les plongeurs), nous nous installons dans notre bungalow au sein de la symphatique pension Veke Veke. Milou (le chien de la pension) nous accueille par des aboiements mais il est gentil comme tout! Le bungalow est spartiate (pas d'eau chaude) mais c'est pas grave, on est là pour deux jours et on ne compte qu'y dormir.

 

fakarava1

Ce qui est intéressant sur un atoll est que d'un côté, nous avons le lagon aux couleurs qui nous font tous rêver et de l'autre (à quelques centaines de mètres), nous avons l'océan qui se fracasse sur le récif: changement d'ambiance. Le soir de notre arrivée, nous  assistons à un spectacle de danses folkloriques données en l'honneur des équipages de pirogues qui viennent de plusieurs pays du Pacifique (Nouvelle Zélande, Samoa, Tonga, etc..). Spectacle vraiment sympa, surtout à voir la souplesse des petits qui dansent comme les adultes. Après une bonne nuit, nous prenons les vélos de la pension pour aller nous promener sur l'atoll (on ne peut pas se perdre, il n'y a qu'une route). Nous allons voir les pirogues qui sont à quai et dont le départ est programmé "vers midi", me dit un Tongien. Finalement, elles partiront en fin d'après-midi... . Bien entendu, nous nous arrêtons sur une petite plage où nous profitons d'une magnifique vue sur le lagon. Midi, on a faim, nous voilà installés au snack Te Anuanua (qui est également au bord du lagon  mais tout est au bord du lagon) et où nous nous  régalons tellement c'est bon (je recommande d'y faire un détour). L'apès-midi, farniente au bord de l'eau (dur, dur...).

 

fakarava2

Le lendemain, nous partons en excursion vers la passe sud de l'atoll appelée Tumakohua. Après 1h15 de bateau (Fakarava est un atoll rectangulaire de 60 km de long sur 20 de large), nous nageons en PMT au milieu des magnifiques coraux avec de superbes poissons (dont les inévitables requins pointes noires). Nous nous approchons des tombants situés vers la passe; c'est très impressionant! pendant ce temps-là, les enfants s'en donnent à coeur joie à essayer d'attraper le Napoléon (dont la taille imposante ne nuit pas à son agilité, n'est-ce pas Toto?). Après le traditionnel barbecue au bord de l'eau, nous repartons vers un motu de sable rose: bienvenue au Paradis! Mais il est déjà temps de rentrer et tout le long du retour, nous pouvons admirer les quelques farés (= habitation) au bord de l'eau, farés qui sont bien souvent des pensions (il y en a 13 sur l'atoll et un hôtel). Douche, bouclage des valises et nous voilà déjà de retour à Tahiti avec des coups de soleil et plein de souvenirs dans la tête. Une fois de plus, comme beaucoup d'atolls et d'îles en Polynésie, Fakarava vaut le détour par son charme, son côté sauvage, sa tranquillité et la gentillesse de ses habitants. Le Paradis existe, nous y sommes allés! (comme d'habitude possibilité de voir plus de photos dans l'album)

 

fakarava3

Repost 0
Published by ISA - dans Fakarava
commenter cet article