Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 22:10

En ce début de matinée dominicale, nous voilà sur les pentes qui mènent à l'Aoraï (altitude: 2066 m bien loin de notre Ballon d'Alsace natal). Le but est d'arriver au refuge Fare Mato (1403 m) situé à 2h30 de notre point de départ, casser la croûte en reprenant des forces puis redescendre tranquillement. La journée s'annonce belle, le soleil est là, les sacs sont chargé de victuailles (sans oublier les boissons évidemment), tout le monde a la pêche même si on peut voir au loin quelques nuages bien chargés. "Ce n'est pas grave, ils ne viennent pas dans notre direction" nous dit un membre du groupe sous couvert de l'anonymat.

 

mont-aorai1.jpg

On grimpe, on grimpe, on s'arrête pour se rafraîchir, on regrimpe et les nuages commencent à grimper avec nous... . Sauf qu'à un moment donné, les nuages grimpent plus vite que nous! Perception des K-Way (qui les a mis au fond du sac ???) ou des panchos puis déluge! Le refuge étant encore à une bonne heure de marche, demi-tour sous la pluie. On arrive aux autos trempés (comme si on sortait de la piscine) et là, le soleil est revenu. On en profite pour boire une petite bière bien méritée. Finalement, cette matinée se finit à la maison autour d'un barbecue.

 

mont aorai 2

On essaiera à nouveau de grimper sur les pentes de l'Aoraï en espérant atteindre cette fois le Fare Mato.

Partager cet article
Repost0
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 22:39

 

 

Pour le dernier vendredi des vacances, Stéphane, en gentil petit papa, a fait la surprise aux garçons de les emmener au karting dans la vallée de Papenoo. Super, les garçons étaient trop contents, même Maxence a bien voulu en faire (au secours, il va neiger à Tahiti!). Maxence et  Alex ont roulé sur la piste baby avec des karts baby. Malheureusement, ils n'ont pas pu faire la course car un seul kart était disponible!!! Tous les autres étaient en réparation depuis....Belle lurette!!

Anthony a pu s'affronter à son père sur la grande piste, mais attention aux  sorties de route, aux freinages trop brusques et aux cailloux sur la route, le pourquoi du port de lunettes obligatoires. C'est une piste Tahitienne, n'oubliez pas! Mais justement en bonne tahitienne qu'était la gérante du karting, elle leur a offert 5 minutes de plus de course. Encore de nouvelles sensations qui leur plaisent et ce n'est pas fini....

 

karting.jpg

Partager cet article
Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 23:16

carteraivavae

 

 

Pour nos vacances de Pâques, nous avions décidé de nous rendre à Raivavae, île située dans l'archipel des........Australes.

Ravaivae: île volcanique située à environ 700 km de Tahiti (plein Sud), 1 route de bord de mer qui fait le tour de l'île soit 22 km, 1 traversière pour passer d'un côté à l'autre de l'île (ça grimpe), 900 habitants, 5 pensions de famille, 3 magasins (enfin, 3 garages aménagés en magasin!), 1 aéroport et 1 parking d'aéroport avec sa place handicapée!

Nous étions logés à la pension chez Linda et avons découvert les joies de la pension: repas pris en commun et discussion obligée avec tes voisins! Le bungalow était un peu rustique mais restait très convenable; par contre, on a eu beaucoup de moustiques!

raivavae1

Le premier jour, nous avons fait le tour de l' île en auto (environ 1h00) et ce qu'on peut dire, outre la beauté de cette île, c'est le côté sauvage! il y a 4 villages (un village = 3 maisons... et 1 temple).

raivavae2

Le jour suivant, nous sommes allés au Motu piscine qui est magnifique. Sable blanc, eau turquoise et cocotiers; bref, le PARADIS! L'après-midi, nous avons assisté avec un local à la pêche aux bénitiers. Beaucoup de courants (on était pas loin des récifs) et de magnifiques poissons. Au retour de cette pêche (environ 1h00 plus tard), première émotion: Alex qui était parti faire le tour du Motu n'était toujours pas rentré. Nous voilà partis à sa recherche et nous finissons par le retrouver sur les récifs (il faisait son tour tranquille!). J'ai cru ne plus revoir mon doudou!!!!

raivavae3.jpg

Le lendemain, nous avons traversé l'île à pied en empruntant la traversière (qui est assez raide sur 300 m). De l'autre côté, nous nous sommes installés sur une plage (il n'y avait que nous) et avons casse croûté au bord de l'eau (au passage, on avait ceuilli 5 pamplemousses dans la forêt). Puis vers 15h00, John (l'ami de Linda) est venu nous chercher. Arrivés à la pension, Tony, Alex et Stéphane décidèrent de prendre les vélos pour faire le tour de l'île. 22 km = 2h00. Et là, deuxième émotion: en fin de journée, la météo s'est dégradée, vent et pluie ont commencé à rugir et la nuit tombait (et pas de réseau évidemment). Puis vers 17h30, un 4x4 est arrivé à la pension avec à son bord nos 3 cyclistes. La conductrice de l'auto (sans doute et par pitié, Tony étant en train de réparer sa chaîne de vélo pour la 50° fois) leur a proposé de les ramener à la pension (la conductrice était la cousine de John).

raivavae4.jpg

Le jour du départ, nous sommes restés à la pension, la marche prévue ce jour-là a été annulée à cause de la météo.

La famille boulet est donc repartie le soir avec plein de souvenirs dans la tête. On s'en rappellera!

J'avais oublié: Max a perdu une dent pendant ce séjour! Pour plus de photos, je vous propose d'aller visualiser l'album photo. (cliquez ici!)

Partager cet article
Repost0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 04:43

C'est peut-être un des premiers articles qu'on aurait dû écrire en arrivant mais bon, il n'est jamais trop tard. Polynésie, Polynésie française, Tahiti, il est temps d'expliquer ce qu'il en est.

La Polynésie est un ensemble géographique présenté sous la forme d'un triangle constitué de la Nouvelle-Zélande à l'ouest, d' Hawaii au Nord et de la Polynésie française (c'est nous!) à l'est. Mais si vous regardez sur une carte, vous serez stupéfaits par la superficie que cela représente.

La Polynésie francaise (de souveraineté francaise) est un  vaste espace géographique constitué de 118 îles dont 34 îles hautes volcaniques et 84 atolls (habités ou non).

 

atoll                                                                  île haute

atollîle haute

 

 

La PF regroupe 5 archipels:

1)drapeau-tahiti l'archipel de la Société (14 îles = 9 hautes + 5 atolls): il est constitué des îles du Vent (Tahiti, Moorea, etc..) et des îles sous le vent (Huahine, Raiatea et la mythique et fantastique Bora Bora);

2) drapeau-copie-1l'archipel des Australes (6 hautes + 1 atoll, îles de Rurutu, Raivavae,...): c'est un lieu privilégié d'observation des baleines;

3)Drapeau Iles Tuamotu l'archipel des Tuamotu (76 atolls): les plus connus sont Rangiroa (lieu incontournable pour les fanas de plongée) mais aussi Mururoa (lieu des essais nucléaires, y'a moins de fanas de ce côté là);

4) gambierl'archipel des Gambier (8 hautes + 1 atoll): sans doute le moins connu


5)Drapeau Iles Marquises l'archipel des Marquises (11 hautes + 1 atoll):SOMPTUEUX tant c'est resté sauvage. A PRESERVER COMME TEL.

 

Là où on se rend compte de l'immensité de la  Polynésie, c'est en superposant une carte de la PF sur une carte de l'Europe en positionnant Tahiti sur Paris.

Les Marquises se situeraient au niveau de la Suède (1500 km), Bora à Rouen, les Gambier en Bulgarie, les Australes en Sardaigne et les Tuamotu (atoll de Puka Puka) en Pologne.

 

carte air tahiti


Pour conclure, vive l'avion pour se déplacer et ça fait du bien car Tahiti n'est vraiment pas représentative de la PF (surtout la capitale Papeete et ses communes avoisinantes) car elle concentre tous les problèmes liées à une surpopulation!. Tahiti est donc loin d'être le paradis tel qu'imaginé par tout le monde. Par contre, les autres îles de la PF s'en rapprochent !! Donc, n' hésitez pas à venir!





 


Partager cet article
Repost0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 03:02

Et un anniversaire de plus fêté sous le soleil de Tahiti. Le jeudi 3 mars, Anthony soufflait ses 14 bougies. Comme cadeau, il a reçu un vini, c'est à dire un téléphone portable. Ici, on les appelle ainsi car il n'y a qu'un seul opérateur téléphonique. Qui va-t-il appeler ?je ne sais pas mais lui sait! Enfin, c'est l'âge qui veut ça...Encore merci aux mamies, papys, tatas et tontons car ce n'est pas donné ces choses là, encore plus à Tahiti!!!!

Nous avons bien sûr pensé à Axel M. qui est né le même jour, neuf ans après. Gros bisous à toi Axel et bon anniversaire.

 

ann toto

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 20:41

Comme toutes les îles du monde qui possèdent un port point d'entrée et de sortie de l'activité économique d'un pays, Tahiti accueille tout au long de l'année de nombreux navires aux vocations différentes: commerce, croisière, scientifique ou tout simplement privé. Le port de Papeete voit notamment passer des navires de croisière qui déversent leurs touristes en très grand nombre, touristes en majorité retraité et qui ne font pas forcément le bonheur des commercants selon leur dire. Tiens, comme c'est bizarre... . Régulièrement accoste également le Paul Gauguin qui effectue des croisières dans les îles de la Polynésie (c'est déjà pas mal vu sa superficie ). On y voit aussi des navires scientifiques chinois (activité scientifique qui peut recouvrir différents domaines...) mais également des navires de pêche (chinois pour la plupart) et plus rare, des bateaux écoles à voile de marine marchande.

Enfin, il existe toute une activité de plaisance située dans la marina de Punaauia.

Bref, tout un pannel de navires pour la plus grande joie des fanas de bateaux.

J'alimenterai régulièrement en photos le dossier bateaux.

 

bateaux-a-Tahiti.jpg

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 19:51

Comme tous les ans, le nouvel an chinois a été dignement fêté en février à Tahiti.

Mais pourquoi un nouvel an chinois à Tahiti? Il existe à Tahiti une très importante communauté chinoise issue de deux principales vagues d'immigration. La première eut lieu en 1865 alors qu'il fallait de la main d'oeuvre pour travailler dans les plantations. La deuxième vague, dans les années 1890, était composée de Chinois d'un niveau social plus élevé et disposant de capitaux. D'autres vagues eurent lieu mais moins importantes. Aujourd'hui, ces descendants sont donc bien implantés à Tahiti et la majorité des commerces et industries sont tenus par les Chinois. Business is business.

Le nouvel an dure sur plusieurs jours et donne lieu à une journée culturelle au temple de Mamao (j'ai moi-même pu visiter le temple Kanti à Papeete) et à quelques réjouissances comme la visite des danseurs du lion dans les rues et les écoles. A cette occasion, la classe de Maxence avait préparé une danse et une chanson en l'honneur du lion. Les enfants doivent alors remettre une enveloppe rouge contenant une pièce dans la gueule du lion, Maxence n'a même pas eu peur mais avait les yeux "écarquillés". Ces festivités se sont terminées le vendredi 18 février par le défilé des lanternes dans les rues de Papeete et un spectacle de danse sur la place Vaiete. Une fête pleine de couleurs!

 

nouvel-an-chinois.jpg

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 19:28

Vendredi 25 février 2011, nous avions décidé de passer notre journée au lagoonarium de Moorea (île soeur de Tahiti à 30 mn de bateau). Après nous être chargés comme des mules, nous voilà donc sur l'Aremity 5 où le temps n'est pas vraiment au rendez-vous. Arrivés à Moorea, nous somme accueillis par des trombes d'eau, la journée commence bien! Nous sommes transférés via une pirogue sur un motu situé sur le lagon. Là, on nous attribue un faré (en fait, un abri ou on peut déposer nos affaires et se reposer). Il existe une dizaine de faré dont un où on peut cuisiner. Les affaires déposés, nous plongeons dans le jardin de corail du lagon où on peut y voir une multitudes de poissons (dont les immanquables raies et requins points noires toujours aussi impressionnants). Le principe est très simple: on se déplace dans le jardin en suivant une main courante qu'il faut tenir car il y a beaucoup de courants (qui nous ramènent vers la plage). Plus on se rapproche du récif, plus le courant est fort! C'est beau à voir surtout quand on croise un requin. Le traditionnel nourrissage de poissons vaut aussi le détour: ça grouille de partout.

Entre temps, le soleil est revenu!

En plus de cette activité, le lagoonarium nous met à disposition des canöés. Toto, Max et Alex vont s'amuser comme des fous. Le temps du retour est venu, nous repartons rouge comme des tomates en ayant profité à fond de cette journée. C'est sûr, on y retournera.

 

lagoonariumplus de photos dans l'album Moorea

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 19:14

Ce mardi 23 février 2011, nous avons fêté les 8 ans de notre petit dernier, le bien-nommé Max ou Maxou ou Mamax mais de son vrai prénom Maxence. Certes, il n'y avait pas la ferveur des années précédentes puisque nous n'étions que 5 (dont l'intéressé) autour de la  table. Mais le principal était là: ballons en décoration (qui sont toujours accorchés et qui pètent les uns derrière les autres à cause des 35°!), gâteau d'anniversaire (une bonne tarte aux fraises de chez Carrefour) et bien sûr les cadeaux (merci aux papis, mamies, tatas et tontons) qui ont été déballés après avoir soufflé les bougies et avant de manger la tarte aux fraises. Bon anniversaire Max!

 

ann-max.jpg

Partager cet article
Repost0
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 03:27

Janvier est teminé et il est passé à une rapidité foudroyante. Bien sûr, les vacances des gars jusqu'au 17 janvier  y  sont pour beaucoup. Ce qu'on retiendra de ce mois de janvier, hormis la météo pluvieuse (mais c'est la saison), reste la naissance de 3 oisillons, des bulbuls à ventre rouge. Alors qu'Alex cherchait des feuilles et des fleurs pour son herbier, il est tombé par hasard sur un nid confectionné dans un arbre à tiarés (à ne pas confondre avec vous savez quoi...) de notre jardin (le tiaré est la fleur,symbole de Tahiti). Dès lors, nous nous sommes empressés de suivre l'évolution des 3 oisillons sous l'oeil agacé et apeuré des parents. En une semaine, les oisillons sans duvet et aveugles se sont tranformés, prêts à prendre leurs envols.

Le premier est parti d'un coup, il en avait marre du nid. Le deuxième, qui s'est retrouvé au sol a eu besoin d'aide. Nous l'avons donc mis dans un arbre puis il a fini par s'envoler. Le dernier, qui dès le début nous parût faible, est mort dans le nid. Depuis, on n'a plus revu nos oisillons mais en espèrons d'autres l'année prochaine.

 

les-piaf.jpg

Partager cet article
Repost0